Bandeau SPS
SPS

Calendrier Février 2020

Mois précédent Janvier 2020 | Aujourd'hui | Mars 2020 Mois suivant

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
 

Le bulletin

Annonces de colloques et journées

Colloque "Réductionnisme et propriétés émergentes dans les sciences" , 16-17 novembre 2012, Université Pierre et Marie Curie.

Mes collègues David Aubin (UPMC, Ashic-IMJ) et Sergio Chibbaro (UPMC, Institut d'Alembert) me chargent de vous annoncer leur :

Colloque "Réductionnisme et propriétés émergentes dans les sciences »

qui aura lieu les vendredi 16 et samedi 17 novembre 2012, à l’Université Pierre et Marie Curie (place Jussieu, 75005 Paris, Métro Jussieu)

Salle de visioconférence, rez-de-chaussée de l’Atrium
et Institut D’Alembert


Avec les interventions de Daniel ANDLER (université Paris-Sorbonne), Anouk BARBEROUSSE (université de Lille 1) et Julie JEBEILE (universite Sorbonne, IHPST), Francis BEAUBOIS (UMPC, IMJ), Donato BERGANDI (Muséum national d’histoire naturelle, Centre Alexandre Koyré), Sergio CHIBBARO (UPMC, Institut D’Alembert) , Hélène GAGET (UPMC), Philippe HUNEMAN, (Université la Sorbonne, IHPST) , Bertrand LAFORGE (UPMC, LPNHE), Annick LESNE (CNRS, LPTMC UMR 7600 & IHES), Pascal LUDWIG (université Paris-Sorbonne), Évariste SANCHEZ-PALENCIA (UPMC, Académie des Sciences) , Angelo VUPIANI (Université de Rome “La Sapienza”) , René ZARAGETA i BAGILS (UPMC, Laboratoire Informatique et Systématique, UMR 7207).
(Les titres et résumés des interventions figurent ci-après).

Le programme définitif sera communiqué ultérieurement.

L'entrée est libre et les auditeurs bienvenus, mais l'accès au campus étant contrôlé le samedi, les organisateurs vous invitent à leur signaler votre participation par mail auprès de :
David Aubin <daubin@math.jussieu.fr> ou Sergio Chibbaro <chibbaro@ida.upmc.fr>


Argumentaire



La tentative pour rendre compte des phénomènes du monde sensible par quelques principes unificateurs est une constante de la pensée scientifique depuis les philosophes présocratiques. Cette vieille idée est à la base de différents types de réductionnisme qui visent à expliquer la nature en termes d’éléments de plus en plus fondamentaux.

Mais la connexion entre les différentes théories qui décrivent les phénomènes naturels, à commencer par les objets élémentaires, à diverses échelles d’observation pose question.

Dans les dernières décennies, l’importance des propriétés émergentes et l’existence de plusieurs niveaux de réalité ont été clairement établis.

Le développement remarquable de la physique et des sciences exactes, de même qu’une vision plus analytique de ces questions philosophiques, suggèrent qu’il est possible d’éclairer à nouveau ce problème ancien.

Le but de ce colloque est de permettre à des chercheurs de différentes disciplines, notamment la physique, la biologie, l’informatique, la philosophie et l’histoire des sciences d’échanger sur la question de la réduction des théories dans un contexte interdisciplinaire.

Nos discussions porteront, entre autres, sur des questions comme : la réduction des théories est-elle soutenable aujourd’hui ? Existe-t-il une façon rigoureuse de rendre compte des relations entre théories ou disciplines scientifiques ?

Haut de page

Retour à la page précédente

Accueil | Contact | Demande d’adhésion | Mentions légales | Accès privé
© SPS, 2009-2020.
Dernière mise à jour : Jeudi 20 février 2020